Qui sommes-nous ?

 

Présentation du club :

Commençons par l’étymologie de l’ESM :

  • Entente pour montrer que, bien qu’individuelle, la course vaut aussi par la convivialité et la solidarité qu’elle procure
  • Spiridon, en hommage au berger grec Louys Spiridon, premier vainqueur du marathon olympique en 1896, mais aussi au mouvement de coureurs né il y a une vingtaine d’années et qui a permis de développer la course sur route malgré les résistances des ligues officielles
  • Monceau, en référence au parc de Monceau-sur-Sambre, pour le plaisir de la course dans la nature. Aujourd’hui ce parc a été renommé le parc Nelson MANDELA.

 

Maintenant un peu d’histoire :

 

  • 27/01/1979, quelques férus de course à pied s’entraînant dans le parc de Monceau décident de s’affilier à la Fédération Belge Francophone d’Athlétisme du Monde du Travail (FBFAT).
  • Février 1980, les membres de l’ESM créent la course de la Portelette à Lobbes. Cette course a lieu chaque dernier Samedi du mois de février et son parcours est resté inchangé.
  • 1980-1981, Paul TIMMERMANS, qui est toujours notre entraîneur aujourd’hui, achète les premiers singlets. Ils sont bleus et floqués avec les lettres du club. C’est à cette période que les vestiaires sont accessibles pour les membres du club.
  • 1996, le club a accès à des classes appartenant à la ville. Ils les transforment et en y font notre club house où chaleur et convivialité y règnent toujours.
  • 04/10/2000, le club ouvre son école des jeunes.

 

Et pour terminer, l’ESM c’est environ 300 membres (jeunes et moins jeunes) qui partagent une passion et trouvent un lieu de convivialité pour progresser ou simplement se tenir en forme.

C’est aussi un lieu où toutes les classes sociales sont représentées, mais en short, tee-shirt et baskets, cela ne se voit pas et ne se sent pas. 

Chez nous, il y a bien sûr des coureurs de niveaux différents, mais il n’est pas rare de voir, à l’entraînement, le meilleur côtoyer le moins fort.  En compétition, il en est naturellement tout à fait autrement.